VéroniqueLe temps...

Le temps, les minutes et les heures...

Le temps, son étrange saveur, sa terrible épaisseur...

Le temps, silence d'un écho, murmure d'un passage.

 

Cela fait deux semaines à présent que Véro est partie.

 

J'ai de la peine à rédiger des lignes inédites, à tourner la page, à changer d'image.

Mon coeur balance entre un passé si proche, tellement rempli de sa présence,

et la puissance de la vie, qui continue, qui regarde en avant, qui parfume les fleurs,

fait danser les abeilles et revenir le soleil, à chaque matin nouvellement éclos.

Alors, au cœur de cet "entre-deux", je saisis le balancier que Denis avait suspendu à l'attente,

quand Véro s'en allait, pour l'accompagner, retenant son souffle et le nôtre,

dans une larme de VIE jamais finie.

 

balancier


 

 

Un haricot, pour monter au ciel, bleu léger

Une larme du printemps sur la joue de l'été

Un balancier, pour rimer avec le temps passé

Une goutte, de vivre, ne s'en est point allée...

 

 

 

 

Merci Denis pour tes mots en harmonie, toujours.

http://www.flickr.com/photos/xden/9036408392/

Un clic sur l'image permet de voir la précision du balancier... !